Turbinoplastie: retirer une partie de l’os ou cornet pour faciliter la respiration

Définition de la turbinoplastie

La turbinoplastie est une intervention chirurgicale qui consiste à éliminer une partie des cornets inférieurs du nez.

Le recours à la turbinoplastie se fait lorsqu’une sensation du nez bouché persiste pendant plusieurs mois. Appelée aussi turbinectomie, elle permet de subdiviser une partie de l’os et de la muqueuse du cornet inférieur.

Le bouchage nasal est dû à une taille excessive des cornets spécialement inférieurs. Cette anomalie est mise en œuvre par un scanner.

La turbinectomie permet d’avoir une respiration plus aisée et fluide. La turbinoplastie peut être combinée à une septoplastie afin de corriger la déviation de la cloison nasale qui accentue le bouchage nasal.

A qui s’adresse la turbinoplastie ?

La turbinoplastie est dédiée à toute personne souffrant d’une obstruction nasale qui ne cède pas aux traitements médicaux. Cette anomalie se manifeste en cas d’allergie, une infection chronique ou une exposition abusive à des produits irritants.

La turbinectomie est une solution radicale et définitive pour les anomalies de respiration persistantes.

turbinoplastie

Comment se déroule la turbinectomie ?

L’intervention s’effectue généralement sous anesthésie générale. Le chirurgien procède à retirer la partie osseuse qui constitue le squelette du cornet.

En effet, le volume du cornet est diminué en gardant ses propriétés fonctionnelles : réchauffement, humidification.

L’opération dure en moyenne vingt minutes et nécessite une hospitalisation de 48 heures. Le plasticien procède à introduire un endoscope à l’intérieur de la cavité nasale pour observer la région opérée.

Ensuite, il installe un méchage afin de minimiser les risques de saignement durant les 24 heures qui suivent l’intervention. Les cicatrices d’une turbinectomie sont quasiment invisibles.

Quelles sont les suites opératoires de l’intervention ?

Les suites d’une turbinoplastie sont complètement indolores. L’apparition de croutes dans les fosses nasales est normale.

Durant la période postopératoire, il est recommandé d’opter pour des lavages réguliers à l’eau salée.

Quels sont les risques liés à la turbinoplastie ?

Comme pour toute intervention d’ordre chirurgical, ils existent certains risques liés à la turbinectomie.

Les risques liés à l’anesthésie peuvent être prévenus en effectuant une consultation approfondie avec le médecin anesthésiste avant l’intervention.

Le patient peut constater une sensation de nez sec due à la formation des croutes. Ce malaise est traité par des soins locaux.

Complications exceptionnelles de la turbinectomie

Tout acte médical est susceptible d’engendrer des complications graves bien que tout le monde n’y soit pas sujet.

Une hémorragie nasale importante peut survenir.

Une obstruction nasale paradoxale peut être constatée. Ceci est diagnostiqué comme « syndrome du nez vide ».

La turbinoplastie est-elle prise en charge par la sécurité sociale ?

Théoriquement, l’opération est totalement remboursée par la sécurité sociale.

La Tunisie est un pays qui offre la turbinectomie à des prix inratables, beaucoup moins chers qu’en France.

Obtenir un devis Gratuit