Couronnes dentaires

Lorsque nous parlons de couronne dans les restaurations dentaires, nous faisons référence au couronnement de la couronne d’une dent naturelle. La couronne dentaire naturelle est la partie supérieure visible de la dent qui dépasse de la gencive. Le but de la « couronne artificielle » est de préserver la dent naturelle. Dans le cas de dents cassées ou cariées, la pose d’une couronne dentaire qui est considérée comme une prothèse dentaire fixe est l’un des traitements dentaires les plus courants.

couronne dentaire Tunisie

Qu’est-ce qu’une couronne dentaire ?

Une couronne dentaire est une solution populaire et efficace pour remplacer une dent blessée ou manquante. La condition préalable la plus importante pour la pose de couronnes dentaires est la présence d’une racine dentaire. Cette racine de dent peut provenir de la dent originale ou être implantée comme une racine de dent artificielle. Une couronne est généralement placée sur la partie restante de la dent endommagée. Les couronnes métalliques et les couronnes en placage sont généralement fixées avec un ciment médical. Les couronnes en céramique, en revanche, utilisent un adhésif plastique. Dans le cas de dents très abîmées, on peut également utiliser un tenon. Le pivot est pris lorsque le moignon de la dent est tellement endommagé qu’il n’offre plus un support suffisant pour la couronne. Le poteau lui-même est généralement fait de métal ou de fibre de verre et est ensuite fixé avec un plastique spécial.

Indications pose couronne dentaire

Si la couronne naturelle de la dent a été détruite par une carie ou un accident à un point tel qu’elle ne peut plus être fournie par une simple obturation ou incrustation dentaire, le dentiste recommande généralement une couronne. La prothèse dentaire complète les parties manquantes de la dent encore existante et reproduit largement la forme originale de la dent. La pose d’une couronne artificielle est parfois aussi recommandée si une malposition des dents doit être corrigée ou si la dent ne présente pas la zone de soutien.

Les autres constatations concernant une couronne sont des dents desserrées, décolorées ou manquantes. En effet, même si un implant a été ancré dans la mâchoire après la perte complète d’une dent, une couronne doit encore être faite par la suite pour couvrir la tige métallique de l’implant qui dépasse et servir de surface de mastication. Les couronnes dentaires sont également souvent utilisées pour ancrer un dentier. En revanche, les dents dont les nerfs sont morts ou les dents fortement inclinées ne doivent pas être couronnées.

Couronnes dentaires : Voici comment se déroule le traitement

Le traitement avec une couronne dentaire se déroule en plusieurs étapes. Au début, le dentiste examine la fonctionnalité du nerf dentaire et la stabilité de la racine de la dent. Lors de l’examen préliminaire, il arrive qu’une radiographie de la dent concernée soit prise et évaluée.

Pour qu’une dent soit dotée d’une couronne, elle doit d’abord être préparée. Malheureusement, cela nécessite l’élimination de jusqu’à 60 % de la substance dure partiellement saine. Un haut niveau de professionnalisme et de soin de la part du dentiste est requis pour cette étape importante du traitement.

Consultation préopératoire

Pour s’assurer que la nouvelle couronne dentaire s’intègrera ensuite parfaitement dans la dentition du patient, une empreinte de la dentition doit être prise à l’aide d’un matériau d’empreinte (contenant généralement de la silicone). Une fois que le matériau d’empreinte a durci, il sert de base au technicien dentaire pour façonner une couronne dentaire sur mesure. À l’aide d’un modèle de dentition fidèle à l’original, il est possible de s’assurer que les mâchoires supérieure et inférieure s’emboîtent précisément sur la couronne. C’est très important car les plus petites irrégularités des surfaces de morsure peuvent être extrêmement gênantes et peuvent entraver la mastication.

Comme information supplémentaire, le dentiste détermine la teinte blanche individuelle des dents adjacentes afin que la couronne dentaire finie s’harmonise le plus discrètement possible avec l’environnement immédiat. Pendant la période de fabrication, le patient reçoit une couronne temporaire en plastique pour protéger le moignon de la dent.

Le deuxième rendez-vous : l’insertion et la création de liens

La pose et le collage de la couronne dentaire sont ensuite effectués sous anesthésie locale lors d’un rendez-vous de suivi avec le dentiste. Après avoir retiré la restauration temporaire, le dentiste effectue un nettoyage complet du moignon de dent restant. La nouvelle couronne est montée et fixée en place. Si nécessaire, de petits ajustements peuvent être apportés à la prothèse par la suite. Le dentiste peut également profiter de cette occasion pour déterminer si la couronne provoque une sensation de pression ou de douleur. Quelques semaines après la pose de la couronne, un contrôle de routine est généralement effectué.

Selon la fonction, le domaine d’application et les exigences particulières, des différents types de couronnes sont recommandés. En principe, le patient doit d’abord se familiariser avec la nouvelle sensation de morsure d’une couronne dentaire artificielle. Mais souvent, une période d’acclimatation relativement courte est suffisante pour que la prothèse dentaire soit perçue comme un élément naturel de la dentition naturelle.

Avantages et les inconvénients des couronnes dentaires

Une couronne peut souvent sauver des dents gravement endommagées et les protéger contre une nouvelle carie. Mais il y a aussi des inconvénients. Par exemple, une partie de la substance dentaire naturelle doit d’abord être broyée pour pouvoir y fixer la couronne. Au cours de ce travail, le nerf dentaire peut être endommagé. Il est encore plus fréquent que des caries se forment à nouveau si la couronne n’a pas été fabriquée avec précision. D’ailleurs, une couronne dentaire n’a qu’une durabilité limitée. C’est-à-dire qu’il faut la remplacer au bout de quelques années mais il faut ensuite rectifier la dent. Il peut arriver que la couronne ne puisse plus être correctement fixée et qu’il faille finalement extraire la dent.

Bien sûr, un entretien correct est très important pour une longue durée de vie de la couronne. Le bord de la couronne, qui rencontre les gencives, est particulièrement sensible et doit être particulièrement soigné. Avec du fil dentaire et une brosse interdentaire, vous pouvez également prendre soin des espaces entre les dents. Avec une bonne hygiène buccale, une couronne dentaire dure de 10 à 15 ans.

Combien de temps dure une couronne ?

Les couronnes dentaires ont une durée de vie moyenne de cinq ans. Cependant, des facteurs tels que le nettoyage régulier des dents et une hygiène buccale approfondie jouent un rôle important à cet égard. L’application spécifique de chaque couronne fait également la différence.

La couronne en placage est le type de couronne artificielle le plus courant. Les couronnes en placage bien entretenues peuvent durer plus de vingt ans. Les placages en céramique sont généralement plus résistants et ont moins tendance à se décolorer que les placages en plastique.

Les complications suivantes peuvent survenir :

  • Allergies ou intolérances
  • Infections de la dent ou des gencives
  • Lésions nerveuses pendant le traitement
  • Inflammation du nerf dentaire
  • Desserrage ou endommagement de la couronne de la dent
  • gêne à la morsure
  • Sensibilité aux stimuli du froid et de la chaleur
  • Cicatrisation des gencives
  • Une esthétique médiocre