Liposuccion cou Tunisie

Définition de la liposuccion cou

La  liposuccion du cou  est une chirurgie qui est réalisée pour réduire la graisse qui s’accumule dans cette région, elle est le traitement idéal pour tous les types de défauts dans cette zone anatomique.

Le vieillissement du tiers inférieur du visage est dû à 3 composantes: l’excès de peau, qui produit des rides et un relâchement; l’accumulation de graisse sous-cutanée, qui est localisée sous le menton et au niveau de la mâchoire latéralement, ce qui conduit à la perte de la forme triangulaire physiologique du visage, qui prend une forme carrée et lestée; la relaxation du muscle platysma, qui produit la formation de «cordons cervicaux» verticaux, particulièrement visibles lors des expressions faciales.

La liposuccion cou est l’opération esthétique qui permet de retirer les surcharges graisseuses localisées.

liposuccion cou Tunisie

Avantages de la liposuccion cou

Décider de procéder à la liposuccion du cou, c’est obtenir divers bénéfices esthétiques: meilleure définition du menton et du visage, élimination de l’excès de graisse, réduction des rides et peau plus élastique et ferme. Grâce à cette petite chirurgie, vous pouvez enfin vous sentir plus belle et séduisante et ne plus avoir l’embarras de vous montrer en public ou de porter des vêtements décolletés qui montrent votre «nouveau» cou. En amincissant le cou, le visage apparaît également plus jeune et plus séduisant, et le double menton tant détesté sera éliminé à jamais.

Prix chirurgie cou

Pour savoir le prix de la liposuccion cou, il suffit de demander un devis gratuit en ligne. La clinique medespoir vous offre un prix personnalisé, confidentiel et sans aucun engagement.

Première visite

La première visite consiste principalement en une discussion, au cours de laquelle le chirurgien a l’occasion d’écouter les souhaits et les attentes du patient concernant la chirurgie et de clarifier les doutes. Pour évaluer la faisabilité de la chirurgie de liposuccion du cou, le chirurgien analyse les facteurs suivants:

  • Bon état de santé car l’opération comporte des risques (voir complications possibles).
  • L’élasticité cutanée, qui permet un remodelage parfait du cou (la chirurgie de liposuccion cervicale n’est en effet pas recommandée pour les patients présentant une flaccidité excessive car l’aspiration du tissu adipeux implique de vider la région qui, dans ce cas, accentuerait la ‘mal de crâne).
  • Distribution et quantité de dépôts de tissu adipeux dans la zone touchée.
  • Le chirurgien prescrit ensuite des tests de laboratoire de routine et un ECG.

Indications préopératoires

Un mois avant l’opération, il est nécessaire de suspendre:

  • Prendre des médicaments contenant de l’acide acétylsalicylique (par exemple, l’aspirine, Alka Seltzer, Vivin C, Cemerit, Bufferin, etc.) des anti-inflammatoires non stéroïdiens (par exemple Voltaren, Aulin, Oki, Toradol etc.), Omega3, Ginko Biloba, Vitamine E et complexes vitamines qui en contiennent car elles peuvent provoquer des saignements.
  • Les contraceptifs oraux et hormones œstrogènes.
  • Le tabagisme (l’incidence des complications augmente considérablement chez les fumeurs car la nicotine agit comme un vasoconstricteur périphérique, rendant le processus de cicatrisation et de cicatrisation moins facile).

Déroulement de la chirurgie de liposuccion du cou

La chirurgie de liposuccion cervicale est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale et dure en moyenne une heure. Les phases de la technique chirurgicale, quelle que soit la quantité de graisse à sucer, sont:

  • Le patient est soumis à une anesthésie locale.
  • La zone est infiltrée avec une solution spéciale, qui sert à éviter la douleur et les saignements.
  • Une petite incision (environ 5 mm) est pratiquée dans la zone, à travers laquelle une fine canule métallique (de 2 mm à 5 mm) est insérée reliée à une pompe d’aspiration via un tube.
  • Le chirurgien, avec des mouvements particuliers de la canule à l’intérieur du pannicule adipeux, sépare et aspire les cellules graisseuses en excès.
  • Nous procédons à l’application de petites sutures et d’un pansement compressif.

Phase postopératoire

Après environ 3 jours, les pansements de compression sont retirés et les sutures sont retirées 7 jours après l’opération.

Suivez attentivement les traitements antibiotiques, analgésiques et antithromboemboliques prescrits par le chirurgien.

La période postopératoire (les 3-4 premières semaines) pourrait être caractérisée par un léger gonflement près du cou et du menton, avec un œdème dans la zone traitée qui diminuera naturellement avec le temps. Il est conseillé aux patients de subir des massages de drainage lymphatique afin de réduire rapidement l’œdème.

En moyenne, le travail peut être repris après 1/2 semaine, comme conduire une voiture, une activité sexuelle après environ deux semaines et une activité sportive après environ 4/6 semaines.

Il est conseillé aux patients de ne pas s’exposer au soleil pendant 2 mois après la chirurgie.

Complications possibles

  • Saignement: il est possible, bien que rare, de survenir pendant ou après une chirurgie. Si des saignements postopératoires se développent, un traitement d’urgence peut être nécessaire pour prélever le sang accumulé (hématome) et éventuellement une transfusion sanguine. Dans les indications préopératoires, les facteurs pouvant augmenter le risque de saignement (médicaments, contraceptifs oraux, hormones œstrogènes, vitamine E, Oméga 3, Ginko Biloba), mais aussi l’hypertension (augmentation de la pression artérielle) non conservée sont indiqués sous surveillance médicale peut en être la cause.
  • Infection: Rare dans ce type de chirurgie, la thérapie comprend l’administration d’antibiotiques ou une autre intervention.
  • Modifications de la sensibilité cutanée: Les modifications temporaires ont tendance à se résoudre d’elles-mêmes, mais la diminution ou la perte totale de sensibilité cutanée dans la zone traitée se produit rarement et peut ne pas disparaître complètement.
  • Irrégularités de la peau: après une liposuccion, il peut y avoir des irrégularités, des dépressions et des plis sur le contour du corps soumis à la chirurgie; si cela se produit, des traitements supplémentaires peuvent être nécessaires, y compris une nouvelle chirurgie.
  • Asymétrie corporelle: des facteurs tels que le tonus de la peau, les proéminences osseuses et le tonus musculaire peuvent provoquer une asymétrie post-chirurgicale des caractéristiques corporelles.
  • Embolie graisseuse: ce syndrome est dû à la présence dans la microcirculation pulmonaire de globules graisseux, qui peuvent migrer dans le système circulatoire par rupture d’un vaisseau sanguin lors d’une intervention chirurgicale; une conséquence rare mais grave, qui peut même entraîner la mort du patient.
  • Sérome: c’est l’accumulation de sérum dans les parties du corps subissant l’intervention; cette complication est résolue en aspirant le sérum lors de différentes séances et en plaçant un pansement compressif, jusqu’à ce que le problème soit résolu.
  • Thrombose veineuse profonde et thromboembolie pulmonaire: ce sont des complications rares pouvant même entraîner la mort; les mesures les plus efficaces pour les éviter sont la marche précoce du patient, l’utilisation de bas élastiques spéciaux et de médicaments à base d’héparine.