Lifting cou Tunisie

Lifting cou

Le traitement du cou fait généralement partie intégrante d’un programme complet de rajeunissement du visage (lifting du visage), mais dans certains cas, le lifting du cou peut être effectué individuellement.

En fait, il existe des défauts constitutionnels dans cette région, généralement présents tôt à un jeune âge, qui sont effectivement résolus par des interventions spécifiques. Des exemples typiques sont le « double menton » ou la présence d’un muscle platysma évasé constitutionnel qui déforme la région sous-mentale.

D’autres cas d’indications de lifting cervical isolé peuvent être le vieillissement constitutionnel accéléré de cette partie au détriment d’un visage avec une structure encore bien conservée ou un choix du patient, généralement dicté par la nécessité d’une récupération plus rapide pour des raisons sociales et professionnelles, d’effectuer des méthodes de rajeunissement plus tard, sur les différentes parties du visage et du cou.

La perte de définition de la jante et de l’angle de la mâchoire due à des causes séniles ou constitutionnelles est résolue exclusivement par un lifting du cou. Les altérations constitutionnelles peuvent alors être encore améliorées par l’insertion de petits implants augmentés au niveau du menton et / ou des angles de la mandibule, dans des cas choisis.

Prix lifting cou Tunisie

Le prix d’un lifting cou en Tunisie est un prix concurrentiel et beaucoup moins cher qu’en Europe. Il suffit de demander un devis gratuit en ligne pour bénéficir d’un prix lifting cou Tunisie pas cher, confidentiel et sans aucun engagement.

Lifting du cou: déroulement de l’opération

La chirurgie de la correction du relâchement de la peau du cou se déroule sous anesthésie générale et dure au moyenne deux heures. L’opération s’effectue en ambulatoire.

Le chirurgien procède à réaliser une incision devant et derrière l’oreille, puis décolle et retend la peau du cou.

Phase Postopératoire

Le succès d’un lifting du cou dépend non seulement du travail du chirurgien, mais également du comportement du patient avant et après la chirurgie.

Toutes les interventions qui impliquent des décollements importants ont une nécrose tissulaire comme complication grave mais rare. Le pourcentage de cette occurrence est considérablement augmenté chez les patients fumeurs, car la nicotine endommage la microcirculation périphérique.

L’abus d’anti-inflammatoires et d’aspirine pourrait également engendrer des problèmes, généralement liés à une accumulation excessive de sang sous la peau. En effet, les petits hématomes et les collections de sang sont fréquents et produisent des zones dures à la palpation, qui disparaissent cependant spontanément après quelques mois.

On note également l’apparition fréquente de cordons fibreux, qui disparaissent généralement au bout de 3 mois environ, période au cours de laquelle le patient peut collaborer à sa convalescence avec un mode de vie non stressant et en drainant des massages sur la région.