Nymphoplastie Tunisie: chirurgie de réduction des petites lèvres

La nymphoplastie appelée aussi labioplastie, ou labiaplastie est une chirurgie plastique qui consiste à réduire les petites lèvres vaginales chez les femmes qui présentent une hypertrophie dans cette zone.

Cette opération est relativement rapide, elle dure environ 1 heure et la femme ne passe généralement qu’une nuit à l’hôpital, pour être libérée le lendemain. La convalescence est un peu inconfortable, il est donc recommandé de rester à la maison et de ne pas aller travailler pendant les 10 à 15 premiers jours suivant l’opération.

Indications de la chirurgie esthétique des lèvres vaginales

La nymphoplastie, qui consiste en la réduction des petites lèvres vaginales, peut être pratiquée dans les situations suivantes :

  • Lorsque les petites lèvres vaginales sont trop grandes ;
  • Elles provoquent un malaise lors des rapports sexuels ;
  • Elles provoquent un malaise, de la honte ou une faible estime de soi.

Dans tous les cas, avant de décider de vous faire opérer, vous devez en parler à votre médecin et dissiper tout doute.

Comment se déroule la labioplastie en Tunisie ?

L’opération esthétique des lèvres génitales est pratiquée en ambulatoire sous anesthésie locale, rachianesthésie, avec ou sans sédation, et dure environ 40 minutes à une heure. Pendant l’intervention, le médecin coupe les petites lèvres et en coud les bords de manière à ce qu’aucune cicatrice ne soit visible.

La suture est faite avec des fils résorbables, qui sont finalement absorbés par le corps, il n’est donc pas nécessaire de retourner à l’hôpital pour retirer les points de suture. Toutefois, dans certains cas, le médecin peut choisir des points de suture communs, qui doivent être retirés au bout de 8 jours.

En général, la femme est libérée le lendemain de l’intervention et peut retourner au travail et à ses activités quotidiennes environ 10 à 15 jours plus tard. Cependant, il faut attendre environ 40 à 45 jours pour reprendre les relations sexuelles et l’exercice physique.

Dans la première semaine suivant l’opération, il n’est pas recommandé de s’asseoir, étant plus indiqué de rester couché, avec les jambes légèrement plus hautes que le reste du tronc pour faciliter le retour veineux, et réduire la douleur et le gonflement de la région génitale.

Avantages de la réduction des petites lèvres vaginales

La nymphoplastie améliore l’estime de soi des femmes qui ont honte de leur corps et se sentent mal parce que leurs lèvres sont plus grandes que la normale, prévient les infections parce que de petites lèvres avec un grand volume peuvent entraîner l’accumulation de sécrétions urinaires qui peuvent causer des infections et parce qu’il y a plus de friction et de formation de plaies.

Elle améliore également les performances sexuelles, car de très grandes lèvres peuvent provoquer des douleurs lors de contacts intimes ou gêner le partenaire de la femme. Après l’opération, la femme se sent plus à l’aise dans toutes sortes de vêtements, même serrés, car les lèvres vaginales ne seront plus proéminentes au point de la gêner dans la culotte ou le jean, par exemple.

À quoi ressemble le rétablissement après une nymphoplastie ?

L’apparence après l’opération

Après l’opération, il est normal que la région intime devienne assez enflée, rougeâtre et avec des marques violettes, étant donné qu’il s’agit d’une altération normale et attendue. La femme doit se reposer pendant environ 8 jours, en s’appuyant sur le lit ou le canapé avec un support d’oreiller, et en portant des vêtements légers et amples.

Il est également recommandé de faire plusieurs fois un drainage lymphatique dans la journée pour réduire le gonflement, et donc la douleur, et faciliter la guérison et la récupération complète.

Quand puis-je apprécier le résultat final ?

Bien que la guérison ne soit pas la même pour toutes les femmes, elle est généralement complète environ 6 mois plus tard, c’est-à-dire au moment où la guérison est complète et où le résultat final peut être observé, mais de petits changements peuvent être observés jour après jour. Le contact sexuel ne doit avoir lieu qu’entre 40 et 45 jours après l’opération, et en cas de formation de brides empêchant la pénétration, une autre petite opération de correction peut être effectuée.

Comment faire l’hygiène locale

Pendant la convalescence, la région vaginale doit être maintenue propre et sèche et des compresses froides peuvent être placées sur place, surtout les premiers jours, pour soulager l’inflammation et combattre le gonflement. Les compresses froides doivent être placées pendant 15 minutes, 3 fois par jour.

Après avoir uriné et déféqué, la femme doit toujours laver la zone à l’eau froide ou au sérum physiologique et appliquer une solution antiseptique avec une gaze propre. Le médecin peut également recommander de mettre une couche de pommade cicatrisante ou d’action bactéricide, pour éviter les démangeaisons pendant la cicatrisation et pour empêcher l’infection. Cette précaution doit être prise après chaque visite aux toilettes pendant au moins 12 à 15 jours.

Il convient d’utiliser un absorbant intime doux, qui peut absorber le sang autant que possible, mais sans presser la région. La culotte doit être en coton et suffisamment large pour être confortable les premiers jours. Il n’est pas recommandé de porter des vêtements serrés tels que des jambières, des collants ou des jeans pendant les 20 premiers jours.

Comment réduire la douleur et le gonflement ?

La femme peut prendre 1g de paracétamol toutes les 8 heures pour soulager la douleur et l’inconfort pendant les 10 premiers jours. Ou elle peut prendre 1g de paracétamol + 600 mg d’ibuprofène toutes les 6 heures.

Restrictions

Il n’est pas recommandée de conduire dans les premiers jours suivant l’opération, car la position du conducteur est défavorable et peut provoquer des douleurs et des saignements. Vous ne devez pas non plus fumer ou consommer de boissons alcoolisées avant les 10 jours suivant l’opération.

Contre indications

La nymphoplastie est contre-indiquée avant l’âge de 18 ans pour les personnes souffrant de diabète non contrôlé, d’hypertension ou d’insuffisance cardiaque. Il n’est pas recommandé d’effectuer l’opération pendant les menstruations ou très près du jour des prochaines menstruations, car le sang menstruel peut laisser la région plus humide et favoriser l’infection.

Quelle est la différence entre la labiaplastie et la vaginoplastie ?

Alors que la labiaplastie est une procédure qui réduit la taille et la forme des lèvres, la vaginoplastie est une procédure chirurgicale qui permet de resserrer le vagin ; cela signifie que les parois vaginales sont rendues plus petites et plus serrées pour donner au vagin un aspect plus jeune et plus ferme. La principale différence est que dans la labiaplastie, on s’occupe de l’aspect extérieur des organes génitaux ; alors que la vaginoplastie s’occupe de l’aspect intérieur du vagin, la labiaplastie est une chirurgie plus longue avec un temps de récupération plus long.