FIV en Tunisie : procréation médicalement assistée- clinique medespoir

Définition de la fécondation in vitro :

La fécondation in vitro est une technique de laboratoire qui consiste à recréer en laboratoire toutes les étapes de la fécondation naturelle.

La fécondation in vitro ou FIV est la technique qui permet de féconder un ovule avec un spermatozoïde hors de l’utérus.

La FIV en Tunisie : Prix tout-inclus

La fécondation in vitro est une filière de gynécologie de pointe qui est de plus en plus développée en Tunisie depuis les années 80.

La Tunisie dispose d’un cadre médical hyper-qualifié.  Nos gynécologues obstétriciens sont dévoués exclusivement à combler l’un de  vos rêves les plus humains.

Le prix de la FIV en Tunisie est beaucoup moins cher qu’en France. La clinique Medespoir propose des prix très concurrentiels.

Les tarifs sont de type « tout-compris », le patient bénéficie d’une prise en charge totale.

Prix fécondation in vitro Tunisie

Intervention

Prix

Fécondation in vitro sans séjour

1850 €

Fécondation in vitro avec séjour

2850  €

 La fécondation in vitro : pour qui ?

La fécondation in vitro est une méthode de traitement dédiée aux personnes qui ont des problèmes de fertilité et qui ne peuvent pas avoir des enfants d’une manière naturelle.

Différente de l’insémination artificielle en Tunisie, cette technique  est envisagée dans le cas où toutes les tentatives pour favoriser la fertilité ont échoué.

La FIV est consacrée aux hommes ayant moins que 55 ans. Pour la femme, la limite d’âge est fixée à 43 ans. Au-delà de cet âge, la probabilité de mener une grossesse est moins que 1%.

Comment faut-il se préparer à la FIV en Tunisie ?

La fécondation in vitro est un acte médical qui nécessite plusieurs examens préliminaires. Ces examens sont indispensables aussi bien chez la femme que chez l’homme.

Les préparations  et les mesures préventives prises sont nécessaires pour assurer le bon déroulement de la grossesse et le bon état de l’enfant.

  • Chez l’homme

Il est primordial d’avoir un spermiogramme ne datant pas plus de 6 mois. La qualité du sperme peut être altérée et dans ce cas il est recommandé d’effectuer un examen chromosomique complémentaire.

Si le spermiogramme révèle un nombre très faible de spermatozoïdes, il faut étudier la possibilité de la transmission d’une mucoviscidose.

La mucoviscidose est une maladie héréditaire qui engendre l’épaississement des sécrétions des muqueuses agissant sur le fonctionnement des poumons et du pancréas.

Un dépistage sanguin de l’hépatite B et C et du virus du Sida doit être effectué afin d’éviter la transmission des maladies infectieuses.

  • Chez la femme

Le dépistage sanguin des maladies infectieuses est effectué au même titre que chez l’homme.

Pour la femme, il est indispensable d’effectuer des dosages hormonaux dans le sang car ils permettent de déterminer la manière du dosage dans le traitement de stimulation.

Le médecin traitant procède à faire une injection d’une hormone (GnRH) en sous-cutané. Ce traitement est réalisé avant la date prévue des règles.

En effet, la patiente doit prévenir le médecin de l’arrivée des règles. Une échographie vaginale et une prise de sang sont effectuées pour s’assurer de l’absence des kystes et déterminer si les ovaires ne sont plus stimulés.

fecondation in vitro tunisie

Comment se déroule la fécondation in vitro en Tunisie ?

La technique de la fécondation in vitro en Tunisie comporte plusieurs étapes :

La stimulation ovarienne

Cette étape consiste à administrer par injection un traitement hormonal afin de développer simultanément plusieurs follicules et de pouvoir prélever les ovocytes avant l’ovulation. Le traitement hormonal bloque le contrôle du cerveau, il s’agit d’une suppression provisoire de l’hypophyse dans le but de ne pas déclencher une ovulation au mauvais moment. La stimulation se fait avec les hormones, HMG, uFSH, rFSH. Ces hormones sont injectées quotidiennement sous la peau. Cette procédure dure 12 à 14 jours, elle est finie quand les follicules atteignent un diamètre moyen de l’ordre de 18mm.

Le monitorage des ovocytes

Le contrôle de la réaction des ovaires se fait par échographie vaginale. Cette étape permet de comptabiliser les follicules et de mesurer leur diamètre.

Le recueil et la préparation du sperme

Cette étape est effectuée le matin de la ponction sous forme de masturbation dans un récipient stérile.

La ponction des ovocytes

Cette étape s’effectue 35 heures après le déclenchement de l’ovulation. Elle se déroule dans un bloc opératoire sous anesthésie locale ou générale. Le cadre médical et para-médical est présent pour les préparatifs.  Le médecin spécialiste commence par laver le vagin à l’eau tiède stérile puis il introduit une sonde à ultrasons dans le vagin, ceci permet de visualiser échographiquement les ovaires. La ponction se fait à travers la paroi vaginale avec une aiguille adaptée. L’intervention dure entre 10 et 15 minutes.

 La fécondation

Cette étape délicate nécessite une stérilité rigoureuse dans le laboratoire. Les périodes d’observation microscopiques doivent être diminuées étant donné que les ovocytes et le sperme sont sensibles aux variations de la température. Le liquide séminal de l’homme doit subir un traitement spécial dont le but est de séparer les spermatozoïdes mobiles de ceux qui ne le sont pas. Cette technique permet d’éliminer tous les facteurs perturbateurs afin de maximiser le plus que possible les chances d’une bonne grossesse. Après, les spermatozoïdes et les ovocytes sont mis en contact. Pour ceci, il existe deux méthodes possibles :

  • La FIV classique : un ovocyte est mis en contact avec plusieurs spermatozoïdes (environ 100 000) dans un petit récipient plastique pendant environ 20h. il faut qu’un seul spermatozoïde pénètre dans chaque ovocyte et la féconde. Les ovocytes sont après examinés pour vérifier s’ils sont fécondés. Les ovocytes fécondés présentent deux noyaux séparés.
  • L’ICSI : l’ICSI est l’injection intracytoplasmique du sperme, elle est effectuée quand le sperme a une qualité très altérée. Dans ce cas, le taux de fécondation estimé avec la FIV est très faible d’où le recours à l’ICSI. Cette méthode consiste à injecter un seul spermatozoïde dans l’ovocyte avec une micro pipette. Cette technique permet d’obtenir une grossesse malgré la mauvaise qualité du sperme.

Dans le cas où les spermatozoïdes sont totalement inexistants dans le liquide séminal, la médecine permet de les acquérir dans l’épididyme ou le testicule. Ainsi, une biopsie testiculaire est nécessaire. Après, une ICSI peut être envisagée si on a trouvé des spermatozoïdes.

La culture et le choix des embryons

Les ovocytes fécondés sont mis en culture pour obtenir des embryons. Avant leur transfert, les embryons doivent être examinés.

Le transfert d’embryon

Le transfert d’embryon se fait 2 à 3 jours après la ponction folliculaire. Le médecin procède à introduire un spéculum dans le vagin pour dégager le col. Les embryons sont transférés dans le col de l’utérus avec un cathéter. Dès qu’ils sont dans l’utérus, les embryons entrent en contact avec la muqueuse. Deux semaines après le transfert, une prise de sang est effectuée pour un test de grossesse.

FIV tunisie

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

FIV Tunisie
Average rating:  
 2 reviews
by Daniella on FIV Tunisie
Prix FIV Tunisie

J'envisage effectuer une fécondation in vitro en Tunisie et je souhaite bien savoir le prix de cette technique. Merci

by Caroline on FIV Tunisie
Réussite FIV

Bonjour. Quel est le taux de réussite de la FIV en Tunisie ?