Et si la recrudescence des rhinoplasties était favorisée par les selfies ?

A l’ère du numérique tous azimuts, le monde virtuel prend une importance grandissante grâce au développement des réseaux sociaux. A ce titre, le selfie est devenu un véritable phénomène sociologique, au point de modifier notre image corporelle et notre conception de la beauté… Quitte à envisager une rhinoplastie ?

La rhinoplastie : qu’est-ce-que c’est ?

La rhinoplastie est l’opération de chirurgie plastique qui corrige les défauts esthétiques ou fonctionnels du nez, sources de mal-être chez le patient. L’intervention peut corriger la pointe nasale et les narines, de même que le nez large, trop long, bossu ou dévié.

rhinoplastie avant apres

Les selfies modifient notre perception du nez

Popularisé notamment par les figures du show-biz, le selfie est devenu la norme chez les jeunes en mal de reconnaissance virtuelle. Ainsi, plus de 100 millions de selfies sont pris chaque jour à travers le monde. Attention toutefois, car si cet autoportrait photographique est souvent flatteur, il a tendance à déformer certains traits du visage. En effet, des chercheurs affirment que les selfies font grossir la taille perçue du nez.

Le nez est plus gros sur les selfies

Selon une étude américaine, la base du nez paraît 30% plus large avec un selfie. Quant au bout du nez, il est plus large de 7 %. Cette déformation est due à une sorte d’effet d’optique, bien connu chez les photographes mais encore étranger au grand public : les lentilles grand-angle des smartphones ont tendance à faire grossir les objets photographiés de près. Sachant que les selfies sont réalisés à 30 cm du visage en moyenne, la déformation des proportions nasales est systématiquement perçue à chaque photo prise. Pour éviter la distorsion dans un portrait rapproché, il est recommandé de placer la caméra à 1.5 mètre du visage. Les amateurs inconditionnels de l’autoportrait sont prévenus : prévoyez une perche à selfie pour vos prochains clichés !

 Les selfies poussent vers la chirurgie esthétique

De nombreux patients qui consultent pour une rhinoplastie se plaignent des disgrâces esthétiques de leur nez, en se référant aux selfies qu’ils ont pris. En 2017, 55% des chirurgiens esthétiques américains affirment recevoir régulièrement des patients qui souhaitent améliorer leur apparence dans les selfies. Ils n’étaient que 13% en 2016. En outre, le nombre de rhinoplasties a augmenté de 10% aux Etats-Unis au cours de la dernière année, et selon plusieurs médecins, le boom des selfies y est pour beaucoup. « Nous sommes tous conscients du pouvoir et de l’influence des réseaux sociaux sur la chirurgie esthétique », affirme le Dr. Jeffrey Janis, président de la Société américaine de Chirurgie Plastique, « Je suis convaincu qu’il y a eu beaucoup d’intérêt à cause de la culture selfie. »

nez gros sur selfie