Médecine esthétique : quel traitement choisir pour se débarrasser de la graisse localisée ?

Médecine esthétique : quel traitement choisir pour se débarrasser de la graisse localisée ?

Quand on veut déloger la graisse qui s’accumule, on pense avant tout aux régimes drastiques et aux exercices d’endurance fastidieux. Une telle routine est souvent indispensable, mais un coup de pouce est toujours le bienvenu. A cet égard, la médecine propose une pléthore de techniques pour faciliter la perte de la masse graisseuse. Si elles permettent de contourner la solution chirurgicale, toutes ne se valent pas en termes d’efficacité et de mode opératoire. Pour vous en donner une meilleure idée, nous avons sélectionné les 3 traitements les plus répandus actuellement.

liposuccion-tunisie

La cryolipolyse ou Cool-Sculpting : le traitement des petits amas de graisse localisée

La cryolipolyse vise à éliminer la graisse en excès par l’action du froid. Le praticien utilise un embout qui aspire la zone à traiter avant d’y appliquer des températures très basses. Cette technique entraîne la destruction des cellules graisseuses ciblées, sans affecter les tissus avoisinants (muscles, peau…). Les adipocytes gelés seront progressivement éliminés par le système lymphatique. A l’évidence, cette technique n’est pas aussi efficace qu’une lipoaspiration de la graisse. La quantité de graisse retirée est moins importante. De plus, les résultats n’apparaissent qu’au bout de 3 à 4 mois, le temps nécessaire à l’organisme pour « évacuer » les cellules détruites.

Sculpter sa silhouette au laser : est-ce possible ?

A l’opposé du Cool-sculpting, la lipolyse laser exploite l’effet délétère de la chaleur sur les cellules graisseuses. Les ondes diffusées chauffent les différentes couches cutanées, stimulant la production de collagène et d’élastine. Appliqué au traitement de la cellulite, le laser agit principalement sur la peau. Il peut détruire les cellules graisseuses, mais là-dessus, son action est très minime. De plus, il nécessite plusieurs séances (une dizaine en moyenne) pour donner un résultat tangible. Investir autant de temps et de ressources financières dans ce traitement n’est pas très raisonnable, surtout si votre but premier est d’amincir votre silhouette.

Mincir grâce au traitement par radiofréquence

Grâce à une sonde à ultrasons introduite sous la peau, ce traitement détruit les cellules graisseuses localisées (appelées adipocytes). La technique est surtout efficace lorsqu’elle cible les petites zones (cou, taille, face interne des bras…). De même, la radiofréquence est idéale pour traiter une surcharge graisseuse superficielle comme la cellulite. Par ailleurs, ce traitement peut également être considéré pour corriger une asymétrie ou améliorer le résultat d’une liposuccion.

Malgré une certaine efficacité, aucune de ces techniques ne remplace la lipoaspiration. Là où elles se démarquent, c’est lorsqu’il s’agit de traiter des zones spécifiques où la peau se rétracte difficilement. De même, elles permettent d’éviter l’anesthésie générale et les risques qui y sont liés.