Rina Nanase : son abus de chirurgie esthétique la transforme en Dobby

Rina Nanase : son abus de chirurgie esthétique la transforme en Dobby

chirurgie-esthetique

Dans une quête effrénée vers la perfection physique encouragée par les réseaux sociaux, les opérations de chirurgie esthétique connaissent une émergence sans précédent. Des femmes et des hommes de tous âges défilent chez les chirurgiens esthétiques pour différentes raisons. Il y en a qui préfèrent seulement faire des petites retouches, d’autres qui veulent à tout prix ressembler à des célébrités, à leurs idoles, à des filtres Snapchat et même à leur propre caricature, et d’autres qui veulent se transformer en animaux et en créatures mythiques…

Pour certaines personnes, ça vire à l’obsession. Seulement à trop abuser du bistouri, elles finissent par ressembler à des monstres.

C’est le cas du modèle et pornstar japonaise Rina Nanase qui, accro à la chirurgie plastique, décide de modifier l’apparence de son visage. Elle subit alors à l’âge de 24 ans, ses premières opérations de rhinoplastie, liposuccion, lifting du visage, chirurgie esthétique des yeux pour les agrandir… Malgré plusieurs complications survenues lors de ces interventions, elle décide de poursuivre sa transformation.

Par conséquent, son ancien visage de poupée est complètement défiguré. Yeux immenses, nez long et visage creusé, rétréci et en pointe vers le bas, la jeune femme est désormais affublée sur les réseaux sociaux, du surnom de Dobby, le fameux elfe des films Harry Potter.

Mais Rina Nanase ne se laisse pas abattre pour autant. Elle continue de poster ses photos sur les réseaux sociaux et fait la sourde oreille aux critiques des internautes qui s’en donnent à cœur joie.

Elle affirme même qu’elle est satisfaite de son apparence et que de toute façon, elle n’aimait pas son ancien look, qu’elle se trouvait grosse et que ses yeux étaient globuleux.

Maintenant qu’elle a la tête de Dobby, le public fidèle de l’ancienne poupée risque de la retrouver dans une catégorie porno complètement différente…