fbpx

Tout savoir sur la chirurgie de greffe cheveux!

Tout savoir sur la chirurgie de greffe cheveux!

greffe-cheveux

La chirurgie de greffe de cheveux est considérée comme la procédure de restauration capillaire la plus fiable et la plus efficace. La chirurgie de la greffe de cheveux est pratiquée selon plusieurs techniques et chacune d’entre elles présente des caractéristiques uniques.

La transplantation d’unités folliculaires (FUT) et l’extraction d’unités folliculaires (FUE) sont les deux principales techniques utilisées pour réaliser la greffe de cheveux. Entre ces deux techniques, la technique FUE est considérée comme plus avancée et surtout, les patients préfèrent cette technique en raison de son efficacité et de ses avantages.

Chaque intervention chirurgicale a un temps de récupération et après la fin de l’opération, les patients quittent la clinique avec quelques instructions fournies par l’expert en perte de cheveux.

La période post-thérapeutique est extrêmement cruciale pour les patients et le succès de la procédure dépend également de la bonne façon de la post-thérapie. Les patients demandent combien de temps il faut pour obtenir des résultats complets : en fait, la réponse à cette question dépend également de la procédure et de la qualité des soins post-thérapeutiques.

Avant de parler davantage des temps de récupération, il est préférable d’avoir quelques connaissances sur les techniques FUT et FUE.

La technique d’extraction des unités folliculaires (FUE)

Dans la transplantation de poils de FUE, l’extraction de l’unité folliculaire intacte dépend du principe selon lequel la zone d’attache du muscle rétracteur à l’unité folliculaire est la plus étroite. Une fois dissous et séparé du derme environnant, le segment inférieur peut être facilement extrait. Comme l’unité folliculaire est plus étroite à la surface, il faut utiliser de petits “micro poinçons” de 0,6 à 0,8 millimètres ; la cicatrice qui en résulte est donc trop petite pour être reconnue.

La principale limite anatomique de la technique est qu’il n’est pas possible d’identifier le gonflement des cheveux de l’extérieur et que la procédure est donc effectuée presque à l’aveuglette. De plus, comme les poils dont les unités sont intactes se dilatent à l’extrémité inférieure et divergent dans différentes directions, le processus d’extraction peut entraîner un taux de coupe plus élevé. La procédure est également lente car chaque unité doit être extraite lentement. Cependant, avec l’expérience, la coordination œil-main et la rapidité du chirurgien, la vitesse de sectionnement peuvent être améliorées.

La technique de transplantation d’unités folliculaires (FUT)

La transplantation d’unités folliculaires (FUT) est l’aboutissement de décennies de raffinement et d’évolution des techniques de transplantation de cheveux. Les cheveux poussent naturellement en groupes d’un à quatre follicules individuels séparés par des tissus mous intermédiaires. Ces touffes ou groupes de poils sont appelés “unités folliculaires”.

Le FUT utilise la dissection microscopique pour séparer ces unités en vue de la transplantation d’une manière qui ressemble davantage aux cheveux naturels. Le FUT est devenu si répandu qu’il est reconnu par de nombreux chirurgiens de renom comme la méthode la plus avancée de chirurgie de remplacement capillaire pour l’alopécie, tant masculine que féminine, évidemment après le FUE.

Bien que des greffes de ponction plus importantes, des lamelles de cuir chevelu et des réductions de l’alopécie puissent jouer un rôle dans certains cas, FUT obtient des résultats qu’il est difficile de différencier des cheveux naturels.

Les principales caractéristiques de cette technique sont l’obtention de lignes fines apparemment naturelles et d’une densité raisonnable, ainsi qu’une faible morbidité et un “temps mort” minimal.

Cependant, la technique n’est efficace que si la personne qui pratique l’opération, le chirurgien, est réellement préparée et prête à pratiquer ce type d’opération.