fbpx

Conjonctivite : comment la reconnaître et la traiter ?

Conjonctivite : comment la reconnaître et la traiter ?

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, la membrane transparente qui recouvre la partie blanche de l’œil et la surface intérieure des paupières. C’est l’une des maladies oculaires les plus courantes. Elle peut se manifester sous forme aiguë ou chronique et les causes les plus fréquentes sont les infections oculaires, les allergies, diverses substances chimiques et une exposition excessive au soleil. Elle se présente souvent avec un larmoiement excessif, une photophobie, des yeux rouges, un gonflement des paupières, une sensation de brûlure, de sable dans les yeux et de sécrétion. Nous pouvons distinguer différentes formes. La conjonctivite bactérienne est la forme la plus courante et dans laquelle une production abondante de mucus se produit souvent. Elle est très contagieuse et implique souvent d’abord un œil, puis l’autre. La conjonctivite virale, en revanche, est principalement causée par un adénovirus ou un herpèsvirus et peut être associée à une légère fièvre, une toux, un mal de gorge et un gonflement des ganglions lymphatiques du cou. La sécrétion est séreuse et ne devient jamais purulente, sauf si une infection bactérienne se superpose.

Enfin, nous nous souvenons de la conjonctivite allergique, qui peut être saisonnière ou chronique. Dans le premier cas, il est nécessaire d’agir avant l’apparition de l’allergie en se rendant chez l’ophtalmologue, afin qu’il puisse préparer une prophylaxie à temps pour réduire les symptômes de la phase aiguë de la maladie ; il peut également être conseillé de consulter un allergologue qui pourrait prescrire une thérapie désensibilisante spécifique. Les thérapies varient en fonction du type de conjonctivite. On utilise généralement des gouttes pour les yeux et, plus rarement, des médicaments pris par voie orale. Il est essentiel de se laver soigneusement les mains et de changer souvent de taies d’oreiller et de serviettes, tout en évitant le contact étroit avec d’autres personnes.

En cas de conjonctivite, les lentilles de contact ne doivent pas être portées au moins jusqu’à la guérison complète. En outre, pour réduire le risque de récidive, il est essentiel de jeter vos anciennes lentilles de contact, le récipient que vous avez utilisé et le liquide de conservation (ainsi que les taies d’oreiller et les serviettes de toilette de rechange).