A quoi devez-vous vous attendre à l’issue d’une chirurgie du nez ?

La chirurgie plastique n’est pas une opération complète en soi. Il existe plusieurs chirurgies qui constituent la chirurgie de correction pour vous rendre belle. La rhinoplastie est l’une des techniques de chirurgie les plus fréquentes et les plus populaires dans ce genre. Si vous souhaitez passer sous le couteau pour la rhinoplastie, voici quelques points à connaître.

La rhinoplastie est une chirurgie plastique, ou technique de chirurgie esthétique, également appelée travail de nez. C’est une excellente option pour ceux qui ne sont pas satisfaits de la forme et de la taille de leur nez. En fait, il ne s’agit pas simplement d’une chirurgie esthétique, mais d’une excellente option pour améliorer la fonction nasale après un accident ou un traumatisme.

Le concept de base qui sous-tend la rhinoplastie consiste à améliorer l’expérience respiratoire et à améliorer l’aspect du nez à la convenance de la personne. L’intervention chirurgicale devrait durer environ une heure et demie à trois heures et peut être traitée en ambulatoire. Il existe deux types de techniques de rhinoplastie: la rhinoplastie fermée et la rhinoplastie ouverte. Dans les deux cas, les incisions pratiquées guérissent rapidement et ne laissent aucune trace.

Les symptômes postopératoires peuvent ne pas être difficiles à gérer dans la plupart des cas. Vous pouvez ressentir un inconfort léger à modéré pendant quelques jours. Ces symptômes peuvent être contrôlés à l’aide de médicaments. Vous devrez porter les attelles pendant quelques semaines. Ceci est fait pour s’assurer que les os nasaux et le cartilage sont protégés. Devoir porter des attelles peut être un peu gênant lors de réunions sociales, mais peut être manipulé sans problèmes. Vous voudriez aussi que vous fassiez attention à ne pas entreprendre les activités fatigantes comme le jogging ou la course à pied. Le port de lunettes pendant quelques semaines peut être évité. Si vous devez porter des lunettes, vous pouvez passer aux lentilles de contact pendant la période.

En substance, il s’agit d’un exercice simple et vous n’avez pas nécessairement à vous inquiéter beaucoup. Il suffit de prendre les précautions suggérées par le chirurgien pendant quelques semaines et vous êtes de retour au travail avec un nez amélioré.

Rhinoplastie primaire, secondaire et ethnique

Selon la chronologie de l’opération, l’ethnie du patient et la technique utilisée, la rhinoplastie est dite primaire ou secondaire, ethnique, fermée ou ouverte. La rhinoplastie est définie comme primaire lorsqu’elle est pratiquée pour la première fois pour corriger des imperfections congénitales ou acquises. La rhinoplastie secondaire, en revanche, vise à éliminer les défauts qui n’ont pas pu être corrigés lors de la première opération ou qui ont été causés par une rhinoplastie antérieure. Parfois, certains patients doivent subir une autre intervention chirurgicale (rhinoplastie tertiaire, rhinoplastie quaternaire, etc.) en raison de l’importance du traumatisme subi ou de la gravité de la malformation dont ils sont atteints (labiopalatoschyse, etc.). La rhinoplastie ethnique s’adresse uniquement aux patients d’origine asiatique ou afro-américaine qui souhaitent obtenir une modification (dite “occidentalisation”) de leurs traits. La rhinoplastie ethnique est une chirurgie esthétique particulièrement complexe car les patients d’origine asiatique et afro-américaine ont une peau, une sous-cutané, une conformation et une consistance des structures ostéo-cartilagineuses différentes de celles des patients d’origine caucasienne.

Rhinoplastie ouverte et rhinoplastie fermée

Selon la technique utilisée par le chirurgien, on parle de rhinoplastie “fermée” ou “ouverte”.

La rhinoplastie fermée est indiquée pour les nez qui présentent de petits défauts, surtout à l’extrémité, ou qui n’ont pas de grandes déviations de la pyramide nasale. Avec cette technique, il est possible de très bien corriger les défauts du nez, qui ne doit cependant pas présenter de grandes asymétries. Dans la rhinoplastie fermée, toutes les incisions à l’intérieur du nez sont faites. Le chirurgien opère à l’aide d’une lumière frontale et toutes les modifications de la pyramide nasale se font par les narines. Cette technique est particulièrement difficile et n’est utilisée que par des chirurgiens très expérimentés.

Rhinoplastie primaire, secondaire et ethnique

Selon la chronologie de l’opération, l’ethnie du patient et la technique utilisée, la rhinoplastie est dite primaire ou secondaire, ethnique, fermée ou ouverte. La rhinoplastie est définie comme primaire lorsqu’elle est pratiquée pour la première fois pour corriger des imperfections congénitales ou acquises. La rhinoplastie secondaire, en revanche, vise à éliminer les défauts qui n’ont pas pu être corrigés lors de la première opération ou qui ont été causés par une rhinoplastie antérieure. Parfois, certains patients doivent subir une autre intervention chirurgicale (rhinoplastie tertiaire, rhinoplastie quaternaire, etc.) en raison de l’importance du traumatisme subi ou de la gravité de la malformation dont ils sont atteints (labiopalatoschyse, etc.). La rhinoplastie ethnique s’adresse uniquement aux patients d’origine asiatique ou afro-américaine qui souhaitent obtenir une modification (dite “occidentalisation”) de leurs traits. La rhinoplastie ethnique est une chirurgie esthétique particulièrement complexe car les patients d’origine asiatique et afro-américaine ont une peau, une sous-cutané, une conformation et une consistance des structures ostéo-cartilagineuses différentes de celles des patients d’origine caucasienne.

Rhinoplastie ouverte et rhinoplastie fermée

Selon la technique utilisée par le chirurgien, on parle de rhinoplastie “fermée” ou “ouverte”.

La rhinoplastie fermée est indiquée pour les nez qui présentent de petits défauts, surtout à l’extrémité, ou qui n’ont pas de grandes déviations de la pyramide nasale. Avec cette technique, il est possible de très bien corriger les défauts du nez, qui ne doit cependant pas présenter de grandes asymétries. Dans la rhinoplastie fermée, toutes les incisions à l’intérieur du nez sont faites. Le chirurgien opère à l’aide d’une lumière frontale et toutes les modifications de la pyramide nasale se font par les narines. Cette technique est particulièrement difficile et n’est utilisée que par des chirurgiens très expérimentés.